Le directeur national des sports et activités physiques de Guinée, Lancinet Kabassan Keita a réagi ce samedi 13 Juin 2020 dans le Live de AFRICASPORT sur la crise financière que vit la Ligue guinéenne de football professionnel, une institution en charge de l’organisation des championnats nationaux. Ce, depuis sa création en 2015.

Dans sa réaction qui donne autant d’espoirs aux amoureux et sociétaires des championnats nationaux guinéens (Ligues 1 et 2), Lancinet Kabassan Keita a déclaré dans un ton très rassurant, ceci :

«Ce qui est sûr, [malgré la crise financière au sein de la LGFP] c’est que le football vit en Guinée depuis1960 et continuera à vivre. [En plus] L’État c’est une continuité. On ne peut pas tuer le football.» A-t-il rassuré les footeux. Même si le patron de la direction des sports et activités physiques auprès du ministre des sports a laissé entendre que son département n’avait pas été associé à l’idée de création d’une Ligue Pro en 2015 pour la Guinée.

Pour mémoire, le président de la Ligue Pro. en l’occurrence Maturin BANGOURA a menacé la semaine dernière de jeter l’éponge à la tête de la LGFP qu’il dirige depuis la démission de son prédécesseur Kerfalla Camara alias KPC. Selon le futur probable démissionnaire, l’actuel dirigeant de la Ligue Pro. affirme que son institution s’est fait endetter à près de trois milliards de francs guinéens auprès d’une banque locale pour pouvoir financer la saison 2019-2020, écourtée en raison de la Covid-19. Une dette dont le remboursement pose problème. Donc, si l’État ne lui vient pas en aider, le président du CIK pourrait démissionner à la tête de la LGFP.

Suivez ici l’intégralité du Live dans lequel Kabassan Kéita a réagi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici